Station Eleven de Emily St John Mandel

Éditeur : Rivages (2016) / 480 pages / 22 euros

station-elevenUn terrible virus a décimé l’espèce humaine. Dans les ruines de l’ancien monde une troupe de théâtre passe de villages en campements et joue du Shakespeare. Une belle galerie de personnages au destin hors norme.

Franck

Résumé : Dans un monde où la civilisation s’est effondrée suite à une pandémie foudroyante, une troupe d’acteurs et de musiciens nomadise entre de petites communautés de survivants pour leur jouer du Shakespeare. Un répertoire qui en est venu à représenter l’espoir et l’humanité au milieu de la désolation.

Emily St John Mandel est belle, talentueuse et drôle : découvrez son portrait par Télérama

 

D’autres chroniques « bandes dessinées »

(modifier le titre en fonction de la catégorie de la chronique, c’est à dire modifier les mots entre guillemets)