L’un l’autre de Peter Stamm

Éditeur : Christian Bourgois (2017) / Traduit de l’allemand par Pierre Deshusses / 172 pages / 17 euros 

 

 

l'un et l'autre

La fin de l’été, le soir du retour des vacances, pendant qu’Astrid couche les enfants, Thomas passe la barrière du jardin, prend la route puis… disparaît. Un grand roman sur l’absence, sur le couple, le désire d’effacer sa présence du monde servi par la douceur de l’écriture et la présence captivante de la nature.

Résumé : C’est la fin de l’été dans une petite bourgade suisse. Une famille rentre de vacances, elle s’apprête à reprendre le cours d’une existence paisible : Astrid est une mère dévouée, Thomas est un père aimant, Ella et Konrad, élèves de collège, semblent épanouis. Rien ne semble présager la situation à laquelle ils vont se trouver confrontés. Lorsque Astrid se réveille le matin suivant, Thomas est parti. Commence alors une longue errance à travers les montagnes, vers une nouvelle vie. 

Pour en savoir plus : Telerama

S’abonner à la newsletter



 

D’autres chroniques « bandes dessinées »

(modifier le titre en fonction de la catégorie de la chronique, c’est à dire modifier les mots entre guillemets)