Lonesome Dove de Larry Mcmurtry

Gallmeister (2017), 544 pages, 12 euros / traduit de l’américain par Richard Crevier 

Lonesome doveUne épopée humaine extraordinaire, drôle, touchante, palpitante ! Je défie quiconque a lu le premier tome de ne pas se jeter sur le deuxième… Et je défie quiconque a lu le deuxième tome de ne pas se sentir irrémédiablement abandonné(e) par Gus et Call en fermant le livre..

 

D’autres chroniques « bandes dessinées »

(modifier le titre en fonction de la catégorie de la chronique, c’est à dire modifier les mots entre guillemets)