Les étoiles s’éteignent à l’aube de Richard Wagamese

Éditeur : Zoé (2016) / 256 pages / 20 euros

les etoiles s'eteignent a l'aubeAvis aux amateurs de grands espaces, aux nostalgiques de personnages à la virilité faite homme : le digne successeur de Jim Harrison s’appelle Richard Wagamese ! Et il nous offre avec Les étoiles s’éteignent à l’aube (premier livre traduit en France de cet auteur prometteur) un roman puissant, une chevauchée dans une nature sauvage et sublime, un tête à tête pudique et sensible entre un pèche déchu et un fils au coeur pur et brave. Impressionnant !

 

S’abonner à la newsletter



 

D’autres chroniques « bandes dessinées »

(modifier le titre en fonction de la catégorie de la chronique, c’est à dire modifier les mots entre guillemets)