La vie en cinquante minutes de Benny Barbash

Éditeur : Zulma (2016) / 365 pages / 22 euros
la vie en cinquante minutesParfois rocambolesque, parfois cruel, souvent très drôle, et toujours réjouissant, le nouveau roman de Benny Barbash confirme son talent de raconteur touchant, mine de rien, à des questions fortes familiales, sociales et politiques.

« Il suffit parfois d’un cheveu… Un long cheveu blond entortillé autour de la bretelle du maillot de corps de son mari. Pour Zahava, c’est l’électrochoc. Armée d’une imagination galopante et d’une jalousie débridée, la voilà qui vide les placards, analyse chaque indice, formulant les hypothèses les plus folles sur la vie secrète de son mari : et s’il avait non pas une mais deux maîtresses, l’une turque en burqa, l’autre italienne peroxydée aux orgasmes sonores ? Sans parler de la poule de Rostov… Entre le cabinet d’un célèbre analyste, l’antre du serrurier arménien, et les états d’âme du détective privé, Zahava s’embarque dans une enquête aux péripéties rocambolesques, un tourbillon aussi vertigineux qu’extravagant. »

S’abonner à la newsletter