Jeu blanc de Richard Wagamese

Editeur : Zoé (2017) / 256 pages / 20.90 euros / traduit de l’anglais (états-unis) par Christine Raguet

jeu blancOn retrouve dans Jeu blanc le talent de nature writer de Richard Wagamese déjà présent dans Les Etoiles s’éteignent à l’aube (qui vient de paraître en poche chez 10/18), mais également la complexité pour les Indiens de vivre entre deux mondes, celui des traditions ancestrales et celui des Blancs.

Un roman sublime, une merveille ! A notre humble avis le meilleur roman de la rentrée !

Résumé : Saul Indian Horse est un jeune Ojibwé qui a grandi au milieu de la nature canadienne. A la mort de ses parents, alors qu’il a huit ans, il est placé dans un internat afin de gommer son identité indienne. Il trouve une échappatoire dans le hockey sur glace et devient l’un des meilleurs joueurs du pays.

 

S’abonner à la newsletter



 

D’autres chroniques « bandes dessinées »

(modifier le titre en fonction de la catégorie de la chronique, c’est à dire modifier les mots entre guillemets)