Intérieur de Thomas Clerc

Éditeur : Folio (2017) / 416 pages / 7,70 euros

intérieur

412 pages consacrées à un 50m², un « voyage autour de sa chambre » qui prend des détours sociologiques, emprunte un chemin semé d’un humour pince sans rire (et on rit beaucoup de pièces en pièces) et aboutira à une exploration somme toute très intime. Etonnant, audacieux, ludique !

Elise

Résumé : « Comme j’ai été lent à faire le tour de ma maison ! 3 ans pourtant c’est 3 fois moins qu’Ulysse revenant de Troie. Ulysse ne voulait pas rentrer à Ithaque, et moi je m’évertue à rester ici, je supplie de ne pas sortir. » L’appartement de Thomas Clerc fait 50 mètres carrés. Il y vit depuis 10 ans. Il y passe la majeure partie de son temps. Sans doute parce qu’il est un homme d’intérieur, il a entrepris d’en faire le tour intégral avec cette espèce de vertige qui le pousse toujours à épuiser la totalité d’un espace.

En savoir plus : Bibliobs et Libération

 

D’autres chroniques « bandes dessinées »

(modifier le titre en fonction de la catégorie de la chronique, c’est à dire modifier les mots entre guillemets)