Etre ici est une splendeur de Marie Darrieussecq

Folio (2017) / 160 pages / 5.90 euros

etre ici est une splendeur

Elle a vécu 33 ans, fut une grande amie de Rilke qui lui a consacré un poème, Requiem à une amie, et surtout, surtout, elle a peint. Passionnément, à sa manière de femme, courageusement, se fichant un peu de tout le reste.

Marie Darrieussecq compose un récit biographique sensible et digne, touchant à ce que la créativité fait aux femmes. Très beau.

Résumé : Portrait de cette artiste peintre allemande, qui fut l’une des grandes représentantes du mouvement expressionniste. L’écrivaine éclaire son parcours sous un angle à la fois littéraire et féminin, témoignant de son combat parmi les hommes et les artistes de son temps, évoquant ses amitiés, notamment avec R.M. Rilke, mais également son besoin d’expression et d’indépendance.

S’abonner à la newsletter



 

D’autres chroniques « bandes dessinées »

(modifier le titre en fonction de la catégorie de la chronique, c’est à dire modifier les mots entre guillemets)