Égarements de Hjalmar Söderberg

Éditeur : Viviane Hamy (2016) / 192 pages / 8.50 euros

egarements

Auteur majeur en Suède, c’est grâce à ce livre que Söderberg connu le succès. Un roman d’amour et de désir, qui dépeint la beauté et la folie d’une passion fougueuse. Des personnages profonds, et comme à son habitude, une incroyable subtilité dans l’exploration de la psychologie des héros (A lire également :  Dr. Glas). Un petit nombre de pages pour un très grand roman.

Résumé : Printemps à Stockholm. La nature renaît, reprend peu à peu ses droits sur l’hiver et les rues grouillent de monde. Thomas Weber vient d’obtenir sa licence en médecine. N’exerçant encore aucune activité sérieuse, il flâne par les rues du centre-ville et non loin du port, prêt à se jeter dans l’aventure au grès des rencontres fortuites. Un seul but occupe son esprit : dépenser au plus vite l’argent que son père lui a offert en récompense de son succès universitaire. Son premier achat sera une élégante paire de gants rouges ; d’ailleurs la vendeuse, au cou gracile et à l’épaisse chevelure, va vite hanter sa rêverie.

 

 

D’autres chroniques « bandes dessinées »

(modifier le titre en fonction de la catégorie de la chronique, c’est à dire modifier les mots entre guillemets)