Deux cigarettes dans le noir de Julien Dufresne-Lamy

Éditeur : Belfond (2017) / 301 pages / 19 euros

deux cigarettes dans le noir

Pour Clémentine, tout se mêle : la vie et la mort à travers sa maternité toute neuve et sa conviction d’avoir renversé la chorégraphe Pina Baush. La danse, aussi, sa beauté, son mystère et un quotidien terne dans une cité proche de Paris. Un roman hors norme, inclassable, gracieux et fragile; un étonnement.

Elise

Résumé : Clémentine travaille dans une usine de parfum. Elle attend un enfant. Au moment d’accoucher, elle prend sa voiture et, prise de douleurs, fauche quelqu’un sur la chaussée. De retour à la maison avec son bébé, elle apprend la mort, deux jours plus tôt, de la chorégraphe Pina Bausch. Clémentine se souvient : une silhouette maigre, de longs cheveux gris – c’est Pina qu’elle a fauchée. Elle se laisse complètement happer par l’univers de la célèbre chorégraphe disparue.

 

D’autres chroniques « bandes dessinées »

(modifier le titre en fonction de la catégorie de la chronique, c’est à dire modifier les mots entre guillemets)