En attendant Bojangles de Olivier Bourdeaut

Éditeur : Folio (2017) / 171 pages  / 6.60€

en attendant Bojangles« Bojangles » c’est la chanson de Nina Simone sur laquelle les parents du narrateur dansent. Très souvent. Ils s’aiment comme des dingues, font la fête comme d’autres la vaisselle (aussi souvent), célèbrent la vie comme une sarabande folle et poétique. Bientôt la douce folie prend une tournure plus sombre et bouscule ce si joli chaos… Un premier roman très réussi !

Résumé : Un petit garçon assiste à l’amour fou de ses parents, un couple fantasque. Mais un jour, les excentricités de sa mère dépassant les limites, son père décide de l’envoyer dans une clinique psychiatrique avant de se raviser et de la kidnapper pour la cacher et la protéger.

Ce roman a reçu le Prix du roman des étudiants France Culture-Télérama 2016, le Grand prix RTL-Lire 2016 et le prix roman France Télévisions 2016.

La presse et les médias ont été dithyrambiques au sujet de En attendant Bojangles , en voici quelques exemples : Télérama, Le Temps, Rtl, France Inter 

 

 

D’autres chroniques « bandes dessinées »

(modifier le titre en fonction de la catégorie de la chronique, c’est à dire modifier les mots entre guillemets)