animation-antilope.gif.pagespeed.ce.Y97CRlsu99

Le Rideau Rouge poursuit sa démarche de mise en avant et d’engagement vis à vis de l’édition indépendante, et consacre une vitrine, une table et une soirée aux éditions de l’Antilope qui célèbrent en 2018 leur deuxième année d’existence.

 

Jeudi 8 février à 19h30, présentation de la maison d’édition par Gilles Rozier et rencontre avec Jean-Pierre Gattégno à l’occasion de la parution des Aventures de l’infortuné marrane Juan de Figueras

les aventures de l'infortuné

Espagne, XVIIe siècle. Juan, le narrateur, est fils de marranes, ces juifs contraints par l’Inquisition à se convertir au catholicisme et qui continuèrent à pratiquer le judaïsme en secret. Son père, un riche marchand de Séville, décide de l’envoyer en pension dans la lointaine Valence. Là, Juan découvre le vol, la traîtrise, le mensonge. Au bout d’un an, il s’enfuit et veut retourner chez ses parents à Séville. Le chemin sera plus long que prévu…

 

Créées en 2016 par Anne-Sophie Dreyfus et Gilles Rozier, les éditions de l’Antilope publient des textes littéraires rendant compte de la richesse et des paradoxes de l’existence juive sur les cinq continents, à un rythme de cinq à six livres par an.
Tous les textes édités par l’Antilope sont totalement inédits en français : petits trésors enfouis de la littérature yiddish, auteurs israéliens contemporains à découvrir, écrivains français contemporains, mais aussi auteurs vivant en Pologne et bientôt aux États-Unis, en Angleterre, en Amérique du sud, Juifs ou non.
Ces auteurs, ces textes, dans une diversité de forme, de ton et d’univers, ont en commun de dire, chacun à sa manière, quelque chose de la singularité juive.

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site des éditions de l’Antilope, sur le site de Actualitté, sur le site de Libération, ou bien sur le site de Livres Hebdo