LOGO rond

L’atelier ouvert
Écrire en librairie (et ailleurs)

Au Rideau Rouge, 6 rencontres le samedi matin
11 h – 13 h
30/09/2017, 4/11/2017, 3/02/2018, 10/03/2018, 7/04/2018, 26/05/2018
Tarif : 15 € la séance (espèces ou chèque à l’ordre d’ALEPH-ÉCRITURE)

Pour s’inscrire c’est là ou au 01 46 34 24 27 ou en écrivant à info@aleph-ecriture.fr

On vient au coup par coup, selon ses disponibilités, pour une séance caractérisée par sa brièveté (2 heures environ). Créé en partenariat avec une librairie ou une structure artistique, l’Atelier ouvert s’appuie sur la rubrique « Lire pour écrire» de la revue numérique produite par Aleph-Écriture, L’Inventoire. L’animateur présente un ouvrage paru récemment, annoncé ou pas à l’avance, puis formule une proposition d’écriture. Vous lisez votre texte, recevez des retours. Ceux qui l’ont lu donnent leur point de vue sur l’ouvrage. On en discute.
Ces Ateliers sont proposés dans une dizaine de villes. Une journée entière est proposée en juin, dans certaines villes, autour d’un auteur choisi par l’équipe. Si la littérature contemporaine et les ateliers d’écriture vous intéressent, les Ateliers ouverts devraient vous passionner !

Public :
Comme son nom l’indique, l’atelier est ouvert aux personnes qui souhaitent y participer, régulièrement ou occasionnellement. Il vise les débutants comme les participants plus confirmés.

Objectifs : 
• Découvrir une parution récente – et souvent une oeuvre ;
• Écrire à partir d’une ou deux propositions originales, dérivées de la lecture de l’ouvrage ;
• Échanger : sur la proposition et son enjeu, sur les (brèves) productions suscitées, sur le livre.
• Avoir la possibilité de retravailler son texte et de l’envoyer pour publication à L’Inventoire (revue
numérique collaborative produite par Aleph-Écriture).

Méthode
L’atelier comprend : la lecture publique d’extraits ; une ou deux propositions d’écriture brève ; la lecture des résultats produits sur la page ; des échanges sur ces textes et plus largement sur l’enjeu de la proposition ; une approche critique de l’ouvrage et sa discussion. La méthode est active (on expérimente avant d’échanger) ; et participative (on écrit, on lit, on en parle, en sous-groupes ou en grand groupe). Pour aller plus loin, on peut suivre la parution de la « chronique » générée par l’Atelier ouvert dans la rubrique « Lire pour écrire » de L’Inventoire et envoyer au Comité de rédaction son texte (d’un feuillet standard, soit 1 500 signes, intervalles inclus, ou 250 mots). S’il est retenu, celui-ci sera publié dans L’Inventoire.

Pour aller plus loin dans l’écriture, il faut évidemment envisager de s’inscrire à d’autres types d’ateliers proposés par Aleph-Écriture : formation générale à l’écriture littéraire, stages,cycles d’approfondissement par genre ou d’accompagnement de projets personnels d’écriture longue…